Retour en haut  
Merci pour vos commentaires
À 80 mètres en-desous du niveau de la mer, à son plus bas niveau, il fait chaud, même très chaud. Température moyenne de 45°C en juillet. Le 10 juillet 1913 il a fait 57°C température la plus élevée enregistrée sur terre. En 1849, lors de la ruée vers l'or en Californie, 49 caravanes décidèrent de prendre un raccourci dans cette vallée. Emprisonnées dans cette chaleur extrême, les chercheurs mourraient les uns après les autres. Finalement, une seule caravane s'échappe de cet enfer. À la sortie, un des membres se retourna et dit:" Goodbye Death Valley". Le nom lui resta.
Nous arrivons au centre d'information du parc. Jay, un ranger fort sympatique nous guide avec enthousiasme. Nous regardons avec lui le prochain camping sur la route mais finalement, il insiste pour qu'on arrête chez lui pour la soirée. Il ne voulait absolument pas qu'on paye pour un camping. Une fois chez lui, nous remarquons très vite qu'il est un passionné de la nature. Un marcheur hors du commun aussi. Il a traversé les Étas-Unis à pied dans les 2 sens et projette faire une randonner de 800 km avant de traverser le Canada à pied. Il nous a montré ses pieds, inutile de vous dire qu'ils sont parfaitement plats. Il nous donne de bons conseils pour la route. Le lendemain matin bien préparé avec nos 14 litres d'eau nous attaquons ce désert coloré.
Plusieurs animaux se sont adaptés à la rudesse du désert. Le rat-kangourou peut passer plusieurs mois sans boire. Ses passages nasaux peuvent réabsorber la vapeur d'eau de son souffle. Il métabolise l'eau des graines qu'il mange. Il est plutôt actif la nuit pour éviter les grandes chaleurs du jour.
Le lézard "chuckwalla" est le plus gros de Death Valley. Quand les plantes sont en fleurs, il se fait des réserves et peut survivre des liquides de sa nourriture sans jamais boire. Pour échapper à ses prédateurs, il se cache dans une faille entre des rochers et gonfle ses poumons jusqu'à 3 fois leur grosseur normale. Il se coince ainsi dans sa cachette.
Voilà, il est toujours bon d'être ami avec un Ranger.
Jay nous donne les cordonnées d'un emplacement secret où nous avons pu observer des peintures rupestres gravées dans la roche. La traversée du parc s'est terminée par un col à 1600 m/a. Malheureusement, nous n'avons pas vu les tortues, lézards chuckwalla et le fameux road runner mais nous n'avons pas manqué d'eau ni de nourriture et sommes sain et sauf!
ACCUEIL
Death Valley