ACCUEIL
Ometepe
Retour en haut  
Merci pour vos commentaires
Notre séjour au Nicaragua aura été court mais très agréable. Il y faisait une chaleur intense, le soleil était très fort et nous devions mettre de la crème solaire régulièrement pour ne pas brûler.

Nous nous sommes d’abord rendu à Granada où nous avons passé quelques jours et profité des bons restaurants. Une excellente brochette de bœuf cuite à point avec des légumes goûteux et des côtes levées avec les mêmes bons légumes ont réjouis nos estomacs qui s’ennuyaient un peu de la nourriture québécoise.


De Granada nous nous sommes rendus sur l’île d’Ometepe en autobus. C’est une île dans le lac Nicaragua constituée de 2 volcans. Nous avons pris congé de nos vélos pour 5 jours et comme cadeau de Noël, nous nous sommes offert une moto semi-trail semi-route. Pour faire le tour de l’île, c’était parfait puisque une grande partie des routes étaient en terre avec des grosses pierres. Nous aurions "rushé" si nous avions pédalé là-dessus…

Nous avons logé dans un petit hôtel familial (Monkey Island). La nourriture était délicieuse. C’était paisible, nous avions une plage privée et des kayaks à notre disposition. Nous avons été faire quelques tours sur le lac pour voir des minis îles où habitent des singes. Il y en avait 2 sur une île et 3 sur l’autre. Nous avons pu admirer de beaux couchers de soleil.

Le jour de Noël nous avons escaladé un des volcans pour avoir une belle vue sur le 2e. Pendant la montée, nous avons vu des singes hurleurs. Nous les avons entendus crier de près pour la première fois. C’est étonnant de voir une petite bête comme ça crier aussi fort.

Nous avons aussi monté sur un autre côté du volcan pour se rendre à une chute de plusieurs mètres. On s’y est baigné un peu pour se rafraîchir puisque la montée avait été assez escarpée. Nous étions contents d’avoir pu faire les 2 premiers kilomètres en moto.

Nous sommes retournés à Granada pour 2 jours avant de pédaler jusqu’ à la capitale, Managua, pour y prendre un autobus. Nous avons décidé, pour notre sécurité et s’éviter un stress inutile dans le voyage, de passer à travers le Honduras et El Salvador en autobus vu le haut taux de criminalité dans ces 2 pays.

Le voyage s’est bien passé mis à part que l’air climatisée nous dégouttait dessus et lorsque l’autobus freinait ou tournait, c’est un verre d’eau qui nous inondait.

Nous sommes maintenant au Guatemala. Nous avons passé le Jour de l’an à Antigua, une belle ville coloniale faisant partie du patrimoine de l’UNESCO. Pour passer l’année nous étions dans le parc central. Les feux d’artifices pétaient de tous bords tous côtés. Chacun avait son attirail et faisait exploser ça au milieu de la foule. Pour nous qui connaissons les périmètres de sécurité, c’était un peu épeurant de les voir faire.

Nous souhaitons à toutes et à tous une année 2013 des plus heureuses, de la santé, du plaisir et que vos désirs les plus fous se réalisent!