ACCUEIL
Record
Retour en haut  
Merci pour vos commentaires
La carte de crédit reçue, on se met en route. À la sortie de Panama City, on traverse le pont des Amériques qui passe par dessus le Canal de Panama. On s’arrête en plein milieu car un paquebot s’en vient et passera juste au-dessous de nous. C’est immense! Impressionnant!

On continue de rouler. Il y a beaucoup de circulation mais l’accotement est large et les conducteurs sont très polis avec nous. Par contre, il y a beaucoup de débris de pneus, des petits morceaux de métal et du verre. Nous ferons 7 crevaisons en 4 jours! Avec la chaleur et l'humidité cela joue sur l’humeur de Béat qui a établi un nouveau record de 3 crevaisons la même journée! Nous pouvons nous compter chanceux que le temps soit généralement nuageux car le soleil est accablant lorsqu’il se montre le bout du nez. Nous qui pensions faire le trajet du Panama sous le déluge, nous avons pédalé seulement une journée sous une pluie agréable.
Nous prenons une journée de repos à David (± 50 km avant la frontière du Costa Rica). Nous détendons nos muscles dans la piscine, faisons du lavage (vêtements et vélos) et ajoutons quelques nouvelles photos à l’album du Panama.

Demain,déjà, nous franchirons la frontière de notre 8e pays! Le Panama sera le premier pays dans lequel nous aurons pédalé tout le parcours !!!
Les Panaméens sont très accueillants, ils nous saluent lors de notre passage, nous envoient la main et nous crient : « bon voyage! ». Il nous est facile de trouver des endroits où camper. Pour une nuit, Juliana nous offre son lit, une douche, un bon souper et lave nos vêtements! Le matin, elle demande à son jardinier d’attendre qu’on soit levé pour tondre le gazon! Elle nous sert un bon déjeuner et nous donne des biscuits pour la route.
encore une broche
Deux autres familles, qui avaient déjà accueilli des cyclistes auparavant, nous laissent monter la tente dans leur joli terrassement. Ils viennent jaser avec nous et nous passons d’agréables soirées. Dans une de ces familles, un couple cycliste était passé là il y a 25 ans et elle se souvenait d’eux. Peut-être parleront-ils de nous encore dans 25 ans…?
Luis, Julinana, Yarizeth
Ramira, Carlos, Iris, Suly, Carlos, Cori