ACCUEIL
Après une extension de 1 jour au camping, nous amorçons finalement la traversée de la Cordillière d’ouest vers l’est.

4 Février 2012
7 :30 Nous nous levons, Jacinthe roule les matelas et sert les sacs de couchage. Je fais chauffer de l’eau pour le déjeuner et je prépare les vélos. Nous déjeunons ensemble, lavons la vaisselle et ensuite préparons chacun nos 5 sacs pour les mettre sur le vélo. Nous nous brossons les dents, plions la tente et pour terminer un peu de crème solaire.

8 :30 Nous partons tôt pour faire le plus de km avant les chaleurs de l’après-midi. La route est belle et la pente est douce. Le trafic est lent dû à la montée.

12 :30 Nous arrêtons à environ 1600m pour dîner et nous reposer un peu.

14 :00 Nous faisons le plein d’eau et décidons de continuer la montée. Pas de crème glacée, il nous reste seulement 10 000 pesos chiliens (20$) pour 3 jours de vélo. Nous ne voulons plus retirer d’argent chilien étant donné que nous quittons le pays et de toute façon, il n’y a plus de guichet.
La pente est maintenant plus raide. La température est quand même agréable du fait que nous montons en altitude. Nos vélos tiennent le coup contrairement aux véhicules arrêtés au bord de la route avec le capot ouvert.

17 :30 Nous sommes maintenant rendus à notre objectif fixé en début de journée soit 50 km de route qui nous ont menés à 2200m d’altitude. Nous mangeons un bon sandwich au thon et admirons le paysage. Nous observons un berger venu des montagnes qui tente tant bien que mal de rassembler son troupeau de chèvres dans son enclos.
 
19 :40 Nous aimerions être un peu plus loin et plus haut mais devant nous, la route monte en S avec un total de 31 courbes. Jacinthe fait signe aux véhicules pour nous faire monter et une camionnette s’arrête avec 5 personnes à bord……nous voilà 7 dans la cabine un par dessus l’autre, façon normale de voyager au Chili. Le conducteur nous a conduit 10 km plus loin à une hauteur maintenant de 3000 m. Nous recevons du pain et quelques morceaux de gâteau avant que nos compagnons fassent demi tour et retournent sur leurs pas.

20 :30 Nous nous trouvons un endroit tranquille pour monter la tente. Une fois tous les matelas soufflés et les sacs de couchage déballés, nous mangeons une soupe avec du pain. Jacinthe écrit son journal pendant que je joue à Angry Bird et regarde la route du lendemain. (Pas de douche aujourd’hui)
Col 3200 m/a
Retour en haut  
Merci pour vos commentaires