ACCUEIL
Nous séjournons dans un camping où 2 sortes de petits singes viennent se nourrir de minis bananes. On peut facilement approcher les plus gros qui osent prendre les bananes dans nos mains. Mais les plus petits, comme sur la photo, sont beaucoup plus nerveux. Ils ont la tête qui bouge d'un bord et de l'autre sans arrêt pendant qu'ils mangent. Ils se surveillent en tout temps. Ils sont aussi très coquins. Ils se croient bien cacher derrière le tronc d'arbre et nous observent. Lorsqu'on tourne autour de l'arbre, ils tournent aussi et on ne voit que leur petite tête dépassée. C'est impressionnant de les voir se déplacer et sauter de branches en branches...
voir vidéo
Ce matin, Béat s'est levé avec l'âme d'un chasseur de papillons! Ça faisait quelques jours que nous n'avions pas vu le soleil et les papillons semblaient profités de la magnifique journée qui s'annonçait. Voici un des plus gros qu'il a pu capturer en photo :)
Partis de Pasto sous le soleil et sur une belle route en asphalte, notre parcours c'est graduellement dégradé sous la pluie et sur un chemin de grosses pierres dangereuses. Nous sommes maintenant en amazonie, il fait chaud et c'est très humide. La végétation est luxuriante.

Près de Mocoa, nous avons fait le sentier "fin del mundo". Plusieurs chutes bordent ce parcours et Béat s'est amusé en faisant quelques sauts du haut de l'une d'elle. La fin du monde se trouve à la dernière chute qui tombe 70 mètres plus bas. La vue est magnifique! Nous avons aussi pu observer plusieurs papillons colorés... au grand plaisir de Béat!
21 août 2012
Après une bonne nuit passée chez le directeur de l'école de Santa Marta, nous quittons ce petit village indigène. Nous attaquons une montée de 2000m d'altitude. Nous apprécions spécialement le peu de traffic et la tranquillité sur la route. Après 30km de montée, nous arrêtons dans un petit resto pour nous mettre quelque chose sous la dent et nous sécher de la bonne douche que nous venons de prendre. Nous reprenons nos vélos et arrivons sur une longue file de véhicules en arrêt devant un barrage millitaire. Carabine automatique et casque de combat sur la tête, les militaires retiennent l'accès à tous les véhicules qui veulent se rendre d'où nous venons. Juste après notre départ les indigènes ont bloqué la seule route qui relie Mocoa et Pitalito. Ils revendiquent le départ des militaires et de la guérilla qui se font la guerre sur leurs terres. Un officier en tenue militaire vient à notre rencontre et s'informe sur la situation. Nous lui donnons le peu de détails que nous possédons et faute d'avoir une camionnette de CNN pour une entrevue, nous continuons notre route.
24 août 2012
Nous  avons visité le parc archéologique de San Agustin qui fait parti du patrimoine mondial de l'UNESCO. Ses beaux sentiers sont bordés par des statues sculptées dans la pierre de hauteurs différentes. Les "mesitas", espaces où on peut observer des tombeaux et d'autres sculptures, viennent du mot "meseta" qui signifie plateau en espagnol. Ce fût baptisé ainsi à cause des grosses pierres plates posées comme un dessus de table sur des pierres à la verticale.
9 mois de voyage et 10000km de vélo!!!
Retour en haut  
Merci pour vos commentaires
10000 km !