ACCUEIL


5 Février 2012
9 :00 Nous nous levons avec un peu de fatigue musculaire, Jacinthe roule les matelas, sert les sacs de couchage. Je fais chauffer de l’eau pour le déjeuner et je prépare…

10 :00 Nous nous rendons au poste de douane Chilien pour avoir notre étampe de sortie. Mais pas d’étampe dans notre passeport, nous devons aller au poste de douane en Argentine, 24 km plus loin! Nous enfourchons donc nos vélos et continuons la montée jusqu'à 3200m. Là une camionnette nous attend pour nous faire traverser le tunnel de 3 km de long. (Trop dangereux de rouler à vélo)
À l’intérieur du tunnel drapeaux chiliens et argentins délimitent la frontière.
Après la traversée, devant nous une descente de plus ou moins 200km vers Mendoza. Les montagnes colorées sont impressionnantes, nous arrêtons régulièrement pour prendre des photos.

13 :30 Nous voilà au parc Aconcagua, nous pouvons admirer la plus haute montagne des Amériques, 6960m! Nous apprenons que 700 personnes sont présentement sur le site à faire de l’escalade Le permis de 20 jours pour escalader la montagne coute 750$.. L’an dernier seulement 6 personnes sont décédées. 1 km plus bas, au bord de la route, un cimetière témoigne de la dangerosité de l’escalade.

14 :30 Nous voila au poste de douane! Un douanier chilien nous étampe le passeport pour la sortie et le douanier Argentin étampe notre entrée. Au revoir Chili!

15 :00 Nous arrêtons à Puente Del Inca pour manger un bon sandwich au thon.

15 :50 Nous retournons sur la route et continuons notre descente.

17 :00 Nous prenons beaucoup de photos…la pile de mon appareil photo est à plat, quelle chance celui de Jacinthe en a encore un peu.

19 :00 Après 80 km nous nous trouvons une place pour camper au bord de la route. La vue est magnifique, nous mangeons du spaghetti pour souper, montons la tente…

6 Février
Nous pédalons 120 km et nous voilà maintenant à l’est de la Cordillière des Andes sur le plat. Nous avons trouvé un camping pour la nuit avec douche!

7 Février
Après 30 km nous voilà à Mendoza. Nous logeons dans une auberge de jeunesse. Nous y passons 4 jours le temps de se reposer, faire du lavage, visiter les vignobles et établir un nouveau plan de route!
18 Fév. 2011
Villa Union

Déjà aux premières heures du matin, au petit déjeuner, nous suons. Il fait tellement chaud, 34 - 36°C. En fait, nous transpirons tout le temps. Durant le jour le soleil éclatant. La nuit venue, notre tente est installée sur le sol qui dégage la chaleur accumulée durant la journée comme un plancher chauffant. Mais il n'est pas question d'ouvrir les portes de la tente. Chaque jour, depuis une semaine, le ciel bleu se charge de nuages pendant la journée et le soir, le spectacle commence: la pluie et le tonnerre assistés des éclairs. Un soir, nous comptions le nombre de secondes entre chaque éclair. Nous sommes restés souvent entre 1 et 3 secondes...Le lendemain, comme par miracle, le ciel bleu ne laisse aucun indice de la nuit tumultueuse. Par contre, sur la route, les traces sont bien présentes. Beaucoup de sable et gravier ont été transportés par les crues. Nous avons compris à ce moment pourquoi ils ne faisaient pas de pont!

N.B. Pour se protéger du soleil nous roulons à manche longue
Si vous avez envie de passer le temps, vous pouvez essayer de finaliser ce casse tête. Seulement à cliquer sur la pièce et la placer au bon endroit.

Cette photo montre un des membres d'une population qui à envahie le camping à la recherche d'insectes durant la nuit.

Pour utiliser le plein écran, cliquez au bas à droite.

Bonne chance!!
1 mars 2012
Notre premier contact avec un bébé scorpion caché sous la tente de Cédric, Carole et Tessa 3 ans. Nos compagnons de voyage depuis quelques jours.
Routes inondées
Retour en haut  
Merci pour vos commentaires