ACCUEIL
Chaiten
Après notre arrêt de 4 jours à Puyuhuapi, à cause de la pluie, nous voilà repartis vers le nord en direction de Chaiten. Les routes sont mauvaises mais les paysages splendides. Nous campons dans des endroits magnifiques sur le bord de l’eau. Un soir, par contre, nous sommes envahis de grosses mouches noires et rouges en plus d’un millier de maringouins. Nous nous réveillons tout boursoufflés de piqûres le lendemain matin.

 30 kilomètres avant Chaiten, moment de bonheur, le retour de l’asphalte!!! À Chaiten, Alex le gars de l’information touristique, nous prête sa maison en rénovation pour une nuit quand il nous rencontre pour la X ième fois à errer dans la ville depuis l’après-midi.

 Le volcan qui a enseveli la moitié de la ville, il y a 3 ans, fume encore par moment. Seulement les chemins ont été dégagés, la plupart des maisons sont encore entourées de cendre. Une grande partie de la ville ressemble à un chantier de construction-destruction.

Nous faisons présentement une ballade de 8 heures en ferry pour se rendre à Puerto Montt. La douche du bateau (spatieuse, eau bouillante avec pression, propre et un grand miroir) nous a fait un grand bien durant le voyage. Nous nous collons à nouveau!!
20 janvier 2012

Nous avons 2000 kilomètres de pédaler!! Nous roulons maintenant sur l'autoroute depuis Puerto Montt. Nous sommes à l'ouest de la Cordillère et la route est relativement plate (sans cote). On avance plus rapidement mais c'est un peu moins féérique comme environnement.

Les véhicules roulent à 120 km/h à côté de nous. C'est spécial de voir les autobus arrêtés pour prendre ou débarquer des passagers. Il y a même des pancartes d'écolier! Certaines maisons ont leur entrée de cours directement sur la voie rapide. Les conducteurs continuent de nous klaxonner et nous envoyer la main pour nous encourager. Il y a même des camionneurs qui nous offrent un transport! On les refuse poliment, il fait tellement beau!

Janvier signifie été, chaleur, vacances!! Les autos sont remplies de bagages. Les gens se dirigent vers les plages. Les terrasses sont pleines. Les fruiteries abondent de fruits frais. Nous avons goûté à un fruit de cactus, c'est délicieux!
Volcan Osorno 2652 mètres
Notre hôte Marìa, montre ses photos de famille à Jacinthe
Fruiterie
25 janvier 2012

Nous sommes maintenant à moins de 400 km de Santiago et la météo semble stable pour les prochains jours.... nous fêtons notre premier 100 km avec une bonne crème glacée !!
San Miguel
2 Février 2012

Nous avons réussi à traverser Santiago et ses 7 millions d’habitants. Nous prenons congé de vélo pendant 2 jours à San Miguel après avoir pédalé plus de 1200 kilomètres en 2 semaines ! Nous profitons de la piscine pour se rafraîchir un peu et ramollir la peau des fesses avant d’entreprendre une ascension à plus de 3000 mètres pour se rendre à Mendoza en Argentine. Avec un peu de chance, nous pourrons voir la plus haute montagne des Amériques, Aconcagua, qui s’élève à 6960 m d’altitude.

Notre passage au Chili s’achève avec la traversée du col. Le premier pays sur les 17 que nous visiterons. La magnifique route Austral avec ses paysages à couper le souffle : glaciers, rivières, montagnes…Les gens généreux et sympathiques qui ont partagé avec nous leur fierté d’être Chilien.
Vers Santiago
Retour en haut  
Merci pour vos commentaires